« Tama » pour œuf et « gotchi » pour montre. Qui se souvient de ce petit animal virtuel arrivé en France en 1997 ?

En 1996, le fabricant de jouets japonais Bandai crée ce gadget qui permet de nourrir, laver et soigner l’animal virtuel, en appuyant sur des boutons situés autour d’un petit écran vidéo. Et ceci, afin qu’il « vive » le plus longtemps possible. Quelle tristesse pour les enfants qui ne pouvaient pas l’emmener à l’école !

Car le Tamagotchi sonne quand il a faim ou quand il s’ennuie. Donc, beaucoup d’enfants l’emmenaient même en cours. Seulement, certains directeurs d’établissement ont refusé sa présence en classe car il sonne à chaque demande du petit animal. Malheureusement, ne pas apporter les soins nécessaires au Tamagotchi quand il les réclame lui est fatal : c’est à terme, sa mort assurée.

Des dizaines de millions d’exemplaires ont été vendus à travers le monde. En 2022, il y a encore des amateurs, possédant le leur et continuant de jouer avec !

D’autres jeux de simulation ont suivi, comme  « Animal Crossing » (ou « Nintendogs ») consistant à adopter un chiot et à l’élever. Ce sera le même principe pour le futur « Dogami », une application mobile permettant d’élever un chien NFT.

Source : https://www.francetvinfo.fr/culture/jeux-video/il-y-a-25-ans-les-tamagotchi-debarquaient-en-france_4924893.html