Oui, nous voulons tous que nos enfants soient bons à l’école, aient de bons résultats à leurs examens ( ou contrôles pour les plus jeunes ).

Mais est ce que nous, parents, nous nous rendons seulement un peu compte de la pression que nous leur mettons ?

Evidemment, il faut qu’ils travaillent avec assiduité, et qu’ils soient polis et respectueux mais prenez quelques instants pour lire ce texte trouvé sur le net.

Je n’ai pas trouvé la source de celui-ci, il aurait été écrit par un directeur d’une école à Singapour à destination des parents d’élèves :


« Chers parents,
Les examens de vos enfants vont bientôt débuter. Je sais que vous êtes tous inquiets que vos enfants réussissent, mais, je vous en prie, rappelez-vous : parmi tous les élèves assis ce jour-là, se trouve un artiste qui n’a pas vraiment besoin de comprendre les maths. Il y a un futur entrepreneur qui n’a pas besoin de se souvenir de toutes ces dates d’histoire et des grands noms de la littérature anglaise. Il y a un musicien, dont les notes de chimie n’ont pas un grand impact dans sa vie. Il y a un athlète, qui devrait se concentrer sur sa forme physique plutôt que sur la physique en général.

Si votre enfant obtient de bonnes notes, c’est super ! Mais si ce n’est pas le cas de votre fils ou de votre fille, s’il vous plaît ne les blâmez pas ! Dites-leur que ce n’est pas la fin du monde, ce n’est qu’un examen ! Ils accompliront des choses bien plus importantes au cours de leur vie. Aimez-les tels qu’ils sont, et ne les jugez pas !
Maintenant, regardez vos enfants conquérir le monde ! Une mauvaise note ou un examen non validé ne fait en rien baisser leur talent.
Souvenez-vous, les grands ingénieurs et les grands médecins ne sont pas les seules personnes heureuses dans ce monde. »


Après tout, « ce sont des ingénieurs qui ont construit le Titanic, et des amateurs l’Arche de Noé ! » (Philippe Meyer)

Allez, la période des bulletins arrive et ça aussi, pour certains enfants, c’est synonyme de pression.