Ce grand blanc a été filmé au large des côtes australiennes, avec du matériel avoisinant les 9000€, mais qui du coup offre une qualité d’image exceptionnelle.

On aperçoit très clairement les nombreuses cicatrices sur le corps du prédateur.

Impressionnant !