Incendie chez OVH : plusieurs sites internet KO


Un violent incendie a eu lieu au datacenter d’OVH à Strasbourg dans la nuit de mardi à Mercredi.

Pour info, voilà la définition d’un datacenter :

Un centre de données (en anglais data center ou data centre), ou centre informatique est un lieu (et un service) regroupant des équipements constituants du système d’information d’une ou plusieurs entreprise(s) (ordinateurs centraux, serveurs, baies de stockage, équipements réseaux et de télécommunications, etc. ).

Du coup, plusieurs sites internet se sont retrouvés KO , certains ont pu être relancés, d’autres pas encore.

OVH héberge environ deux tiers des sites français !

Un communiqué de presse a également été diffusé par OVH :  « Ce mercredi 10 mars 2021, à 00h47, un incendie s’est déclaré dans une salle d’un de nos quatre datacentres strasbourgeois, SBG2. Nous précisons que le site ne fait pas l’objet d’une classification Seveso. Les pompiers sont immédiatement intervenus sur site afin de protéger les équipes et limiter  la progression de l’incendie. Ils ont ainsi procédé à l’isolation complète du site et de son périmètre dès 2h54.  À 4h09, le feu a détruit SBG2 et continuait de présenter des risques pour les datacentres voisins jusqu’à ce que les pompiers prennent le contrôle complet de l’incendie. […] L’incendie est désormais circonscrit. »

Selon le journal du net, la liste des sites touchés est importante :


Data gouv (qui a depuis été remis en ligne), les sites d’Esri France, du Centre Pompidou à Paris, du CREPS Rhône-Alpes, de la Fédération des Médecins de France, de Génération 5, du Kiosque So Press, de l’agence Resoneo, de l’Office de tourisme de Colmar… De multiples annonces sont faites sur le réseau social.

Nos confrères des DNA ont également recensés les sites suivants : ceux de l’aéroport de Strasbourg, de l’ENT (espace numérique de travail) ONE & NEO à Sarreguemines, de la ville de Cherbourg, du comité d’entreprise de Peugeot-Sochaux, de la brasserie Meteor, du site de réservation de scooters électriques Cityscoot (en région parisienne), de la ville de Vichy, du club de rugby de Clermont-Ferrand, du site de l’UPR (le parti politique de François Asselineau), du stade de Caen, de l’office de tourisme de Saverne, celui de Recyclivre, de l’université populaire européenne. A noter que des sites allemands, italiens, espagnols, polonais ou turcs sont aussi touchés par la panne.

BFM cite de son côté les sites et services suivants : ceux des villes d’Arras ou de Saint-Ouen, plusieurs médias, dont Le Nouveau détective et Front populaire, le média lancé par Michel Onfray. Le site Internet de la chaîne évoque également des clubs sportifs, dont l’ASM Rugby, l’US Créteil Handball ou encore l’AS Saint-Priest.


Fort heureusement, l’incendie n’a pas fait de victimes.

Photos Twitter ( SDIS Bas Rhin )

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.