Un fichier comportant des données médicales sensibles circule sur internet. Il comporte 491 840 noms associés à leurs coordonnées (adresse postale, téléphone, e-mail) et un numéro de sécurité sociale. Parfois, accompagnés d’indications sur le groupe sanguin, le médecin traitant ou la mutuelle, ou encore de commentaires sur l’état de santé (dont une éventuelle grossesse), des traitements médicamenteux ou des pathologies (notamment la séropositivité au VIH.)

Ces données proviennent d’une trentaine de laboratoires de biologie médicale, situés pour l’essentiel dans le quart nord-ouest de la France et utilisant un même logiciel de saisie de renseignements médico-administratifs.

Ce fichier faisait l’objet d’une négociation commerciale entre plusieurs pirates, dans l’échange de bases de données volées et l’un d’entre eux l’a diffusé gratuitement après une dispute ! Damien Bancal (journaliste spécialiste de la cybersécurité.) explique que « rien n’empêche de penser que les pirates en possèdent encore beaucoup plus. »

Ces données étaient censées être confidentielles et sécurisées…

Source : https://www.francetvinfo.fr/internet/securite-sur-internet/cyberattaques/les-donnees-medicales-de-500-000-patients-volees-et-publiees-sur-internet_4308391.html?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&Echobox=1614110843&fbclid=IwAR0pfH2IJloea1eViAkWOe3FSRDUrlTfSafVhmY2wX_d6mx78quDp4wLlD0#xtor=CS1-746