Covid-19 : télétravail et jogging


Karl Lagerfeld n’aimait pas le jogging : pour lui, ce vêtement était un signe de défaite. Et pourtant, il est devenu le compagnon particulièrement recherché en ces périodes de télétravail et de confinement ! Mais avant cela, il a passé bien des étapes avant d’être de nouveau adopté.

Aux XVIIème et XVIIIème siècles, un caleçon long, un sous-vêtement à l’époque, fait son apparition. « Cordon à la taille, serré aux chevilles, on peut dire qu’il était l’ancêtre du jogging. » Aux XIXe et du XXe siècle, ce vêtement ose sortir dehors. « Cela correspond à la découverte de l’hygiénisme, notamment pour lutter contre les bactéries de la sueur pendant l’effort. »

En France, Émile Camuset, un passionné de sport, se met à confectionner des vêtements pour l’activité physique. La marque Le Coq sportif est née, un vêtement pour les sportifs ! Puis, il devient la pièce de la décontraction ; l’image de l’adolescent affalé dans le canapé devient tendance.

Dans les années 80 avec l’arrivée du hip-hop, le « survêt' » revient en force. Enfin, le confinement lié à la Covid-19 va le transformer en vêtement d’intérieur pour de nombreuses personnes, notamment celles travaillant à leur domicile. Une sorte de désocialisation en quelque sorte… Le retour à une vie normale saura-t-il nous rhabiller ?

Source.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.