Du moins, c’est ce que Javier Sanchez ( ancien ingénieur de chez Amazon … Alexa ? ) essai de développer au travers de son application, encore en phase de test mais disponible sur le Playstore de Google, ou chez Apple.

Cette application, nommée MeowTalk, analyse le son émit par les chats et vous propose donc sa signification.

Pour le moment, 9 interprétations sont possibles, dont « j’ai mal », « j’ai faim », « je suis amoureux » …

Une fonctionnalité existerait même pour rentrer les caractéristiques de votre boule de poil, car selon Javier, chaque chat aurait son propre vocabulaire.

Cette méthode de traduction rend cependant très sceptique les vétérinaires, et les spécialistes du comportement animal.

Javier Sanchez et ses équipes pensent même que, en cas de succès de l’application, ils pourraient sortir un collier traduisant directement les miaulements de votre compagnon.