Juliette Gréco a tiré sa révérence…


Juliette Gréco, une femme libérée et libre, je crois que cela définit assez bien cette grande dame de la chanson française, toujours vêtue de noir, avec ses yeux de chat surlignés d’eye-liner et sa silhouette longiligne.

De nombreux succès ont jalonné sa vie, écrits par des artistes célèbres : « Si tu t’imagines » de Raymond Queneau , « Jolie môme » de Léo Ferré, « Il n’y a plus d’après » de Guy Béart, ainsi que des titres de Serge Gainsbourg qui écrira pour elle « La Javanaise. » Elle chantera Jacques Brel qu’elle admirait. Boris Vian, Jacques Prévert croiseront aussi son chemin. Jean-Paul Sartre écrit le texte de « Rue des Blancs-Manteaux », sur une musique de Joseph Kosma. Jean Cocteau lui offre un rôle dans son film « Orphée » et elle sera « Belphégor » dans une série télévisée de Claude Barma.

Avec sa gestuelle et son phrasé, Juliette Gréco restera une inoubliable interprète, une icône pour certains ou encore, l’égérie de Saint-Germain-des-Prés pour les autres. Elle est décédée à l’âge de 93 ans. qu’elle repose en paix…

 

Source franceinfo : https://www.francetvinfo.fr/culture/musique/chanson-francaise/l-icone-de-la-chanson-francaise-juliette-greco-est-morte-a-l-age-de-93-ans_3301637.html?fbclid=IwAR0m_H1XhJNFR42eXZi1tSagvhKdR3KCdYS76HJO0K_4xpRB4CjyUyv8_Ho

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.