C’est le premier grand festival de cinéma à se tenir « en public » depuis la crise du coronavirus. Cette biennale a débuté aujourd’hui 2 septembre et va durer jusqu’à la remise du Lion d’Or, le 12 septembre.

Le président espère que « les autres » (c’est-à-dire les sept directeurs des grands festivals de cinéma d’Europe) suivront. Ils sont d’ailleurs présents à Venise, comme Thierry Frémaux qui n’a pu organiser le festival de Cannes cette année.

Il y a moins de stars que les autres années, le nombre de festivaliers est réduit, le masque est obligatoire, la température est prise et un test est même obligatoire pour les personnes venues d’un pays ne faisant pas partie de l’espace Schengen. Les conditions d’accès sont très strictes. Pour éviter les attroupements, un mur de deux mètres a été érigé devant le Palais du Cinéma.

 

 

Source franceinfo : 77 ème Mostra de Venise