Une vingtaine de juments, étalons, poneys et ânes ont été sauvagement mutilés ces derniers mois, un peu partout en France. Avec une recrudescence de ces actes de cruauté depuis le début du mois d’août.

En Normandie, en Moselle, en Vendée… des éleveurs ont fait cette triste et horrible découverte. Des actes de barbarie qui ont commencé en 2018 et entraîné la mort de ces animaux sans défense.

Tous ont eu une oreille tranchée. Il pourrait s’agir d’une sorte de « trophée. » « Des questions se posent sur leurs auteurs et leurs réelles intentions : superstition, fétichisme, rituel satanique, sectaire ou autre », indique le SCRT (Service  Service Central du Renseignement territorial.)

Les éleveurs et les centres équestres vivent dans l’inquiétude, certains ont perdu le sommeil…

Un groupe est ouvert sur FB pour les propriétaires touchés par ce déchaînement macabre : Justice pour nos chevaux

 

 

 

Lire l’article franceinfo : France équidés mutilés