Décès de Gisèle Halimi, avocate et figure du féminisme français


Hier, 28 juillet, l’une des grandes figures du féminisme est morte, à l’âge de 93 ans.

Gisèle Halimi a consacré sa vie à la cause des femmes, tout comme Simone Veil et Simone de Beauvoir, trois femmes qui ont marqué leur époque.

Gisèle Halimi s’est battue pour le droit à l’avortement, le remboursement de l’interruption volontaire de grossesse (IVG) et la reconnaissance du viol en tant que crime.

En septembre 2019, elle s’étonnait encore que « les injustices faites aux femmes ne suscitent pas une révolte générale. » Et elle ajoutait « Ne vous résignez jamais. »

Respect, Madame.

Reposez-en paix…

 

 

Lire l’intégralité d’un article franceinfo qui lui est consacré : Gisèle Halimi est décédée

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.