Les Rolling Stones et Donald Trump


Le groupe de rock menace le président américain de le poursuivre en justice s’il continue d’utiliser leur musique. Comme d’autres artistes (Queen s’était insurgé contre l’utilisation de We Are the Champions, le groupe avait expliqué que leur tube avait été utilisé « contre leur volonté. » Idem pour Adele, R.E.M, Neil Young…), les Rolling Stones refusent que certaines de leurs chansons soient utilisées lors des meetings du président.

Les rockeurs sont en lien avec l’organisme américain de protection des droits musicaux, BMI, qui a prévenu que tout futur usage d’une œuvre des Rolling Stones, lors de la campagne de Donald Trump, violerait son accord de licence avec l’organisation.

 

 

 

Lire l’intégralité de l’article franceinfo : Rolling Stones et Donald Trump

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.