Neil Young, l’album « Homegrown », trésor caché datant de 1975


Près de 45 ans après l’avoir enregistré, le prolifique rocker canadien publie cet album de douze titres dont sept étaient restés inédits à ce jour. Une poignée de joyaux autour d’une rupture amoureuse qu’il s’excuse aujourd’hui d’avoir gardée pour lui…

Quelques-unes de ses magnifiques chansons : la poignante Separate ways, en ouverture ; puis Try, dans laquelle Emmylou Harris lui donne la réplique harmonique.  Et Mexico où Neil Young, seul au piano, médite sur la difficulté de maintenir une relation à flots.

Et toutes les autres. C’est ce qu’on appelle un « album perdu » mais il suffisait de creuser un peu pour découvrir un trésor empli de belles pépites !

N’a-t-il pas résumé, lui-même, que Homegrown n’est rien moins que « le chaînon manquant » entre Harvest (1972) et Comes a time (1978)

L’album est sorti ce vendredi 19 juin, courez vite l’acheter…

 

 

Lire l’intégralité de l’article franceinfo : Neil Young nouvel album Homegrown

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.