Idir, icône de la musique kabyle, est mort


Idir (« il vivra » en kabyle), de son vrai nom Hamid Cheriet, est né le 25 octobre 1949 à Aït Lahcène, à 35 km de Tizi-Ouzou, la capitale de la Grande-Kabylie.

Ce monument de la culture kabyle a connu un succès mondial avec une berceuse « A Vava Inouva » (« Mon petit papa ») qui donnera le titre à son premier album, sorti en 1976. Cette chanson est considérée comme le premier tube international venu d’Afrique du Nord.

Il s’est éteint à Paris, à l’hôpital Bichat, samedi 2 mai, des suites d’une maladie contre laquelle il se battait depuis des années.

Qu’il repose en paix…

 

 

 

Lire l’intégralité de l’article franceinfo qui lui est consacré : Idir est décédé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.