Interview : Olivier, Tatoueur de Crazy Needles à Annemasse.


Nous avons pu interviewer (à distance évidemment) Olivier de chez Crazy Needles à Annemasse en Haute – Savoie.(74)

Un tatoueur à l’écoute de ses clients, et surtout un tatoueur qui respecte les consignes d’hygiène à la lettre. Ne vous fiez pas à ce regard féroce 🙂

66153163_691328237954720_8908223086319370240_n

Les heures sous ses aiguilles se passent toujours dans la bonne humeur ( évidemment un peu dans la douleur ), et toujours dans une ambiance musicale qui aide à passer les nombreuses heures qu’un bon tattoo peut prendre..

Personnellement, j’ai déjà passé quelques heures dans son salon, et j’y retournerai sans hésitation.


Bonjour Olivier, peux tu nous raconter ton parcours?
Né en 1973, c’est à l’âge de 16 ans que je suis tombé totalement par hasard sur une revue de tatouage, un hors série de la revue « US cycle bike ». J’ai feuilleté cette revue et et me suis dit « ouah, ils sont trop forts ces ricains ». Il s’agissait en fait de photos de tatouage réalisés par des tatoueurs du monde entier parmi lesquels figuraient Klaus Fuhrmann, Waldi, Tin-tin, Filip Leu et d’autres stars du tatouage de l’époque.
A cette époque je dessinait un peu, surtout des trucs réalistes mais le coup de foudre fût immédiat et je savais que j’allais en faire mon métier, ne me demandez pas pourquoi, c’était une conviction.
J’avais attaqué un apprentissage d’électricien et profitait de mes we et temps libres pour crayonner. A cette époque j’ai fait la connaissance de Filippe Jenni, tatoueur Genevois qui me fit mon premier tatouage et organisa les deux premières conventions de tatouage de Genève durant lesquelles j’ai pu rencontrer une bonne partie des tatoueurs/héros de ma revue.
En 1994, à l’issue de mon apprentissage d’électricien, j’ai rendu mon tablier, suis monté à Paris, et ai acheté du matos chez Bruno de Pigalle qui était le seul fournisseur à l’époque en France. Je suis redescendu dans ma Haute-Savoie natale, me suis piqué un mollet et ai commencé à piquer mes potes.
Uniquement des choses simples à l’époque, des trucs que je pouvais reprendre et perfectionner au besoin.
Puis j’ai piqué les potes de mes potes et ainsi de suite.
En 1996, j’ai monter un premier salon à Annecy, situé dans une galerie planquée. Ce fut un échec commerciale, le tatouage moderne n’était pas encore démocratisé mais en revanche ce fût une expérience riche pour le futur de mon activité. En 1998 j’arrêtais donc à Annecy pour vivre de tatouage à gauche, à droite et de boulots alimentaires. C’est en janvier 2003 que j’ai posé mes valises à Annemasse et que j’officie depuis.
Quelles sont tes inspirations?
J’ai toujours été attiré par l’art réaliste et surréaliste et tout ce qui s’y rapporte, peinture, photographie et sculpture. J’ai évolué naturellement vers cette discipline même si je m’éclate à piquer de temps à autre une pièce japonisante ou dans un style new school.
Les deux tatoueurs réalistes qui m’ont inspiré et pour qui je voue encore aujourd’hui une passion sont l’américain Bob Tyrell et le français Manu Badet à qui je confie ma peau chaque fois que je le peux.
La musique, le blues et le rock ont un rôle fondamentale dans ma vie et mes inspirations. Il m’arrive de dériver vers le jazz et le classique également.
Quelle est la pièce qui t’a le plus marqué ?
Je suis un éternel insatisfait et j’ai du mal à me dire « ouah, j’ai fait un truc qui claque sa grand-mère (surtout que cette dernière n’a rien demandé). On m’a demandé une peluche/doudou avec le chapeau de Slash vissé sur la tête. Ma cliente m’avait apporté son nounours, j’ai fait un shooting photo et un petit montage avec le chapeau de cet énorme guitariste qu’est Slash, j’ai eu beaucoup de plaisir à piquer cette pièce.
D’une manière générale j’ai la chance d’avoir une clientèle qui après m’avoir donné le sujet de sa venue me laisse carte blanche quand à sa réalisation et c’est une manière de travailler qui me convient.
Si un homme ou une femme vienne te voir et te donne carte blanche, quel type de tatouage ferais tu?
Une belle tête de vache bien de chez nous, avec le museau humide en premier plan, sur un avant-bras, une cuisse ou un mollet dans un style réaliste en noir et gris bien sûr!!!
Refuses tu certains tatouages, du fait de leur style ou de leur emplacement ?
Je refuse de tatouer les mineurs (sauf les mineurs de fond).
Pas de tatouage à la mode pour être comme tout le monde, j’estime que c’est une des dernières libertés qu’il nous reste et s’approprier son corps et affirmer sa personnalité est bien plus important que de vouloir ressembler à son voisin. Pas de tatouage sur les mains (je fait une exception de temps à autre), ni sur le visage ni les parties intimes.
Si je veux me faire tatouer par toi, comment dois je m’y prendre ? Est il possible de te contacter avec quelques croquis et c’est ensuite toi qui travaille sur la pièce ?
Si tu habites dans le secteur d’Annemasse le mieux est de venir discuter de ton projet en direct. Pour les gens qui sont loin, via mon site pour un premier contact, facebook n’est pas mal non-plus.
Toi même es tu tatoué ? Que représente ton (tes) tatouage (s)?
Ah ben non, ça fait trop mal!
J’ai principalement des portraits sur moi, tous en rapport avec mes passions et également des moments précis de ma vie.
Et enfin, où peut-on te rencontrer dans les prochains mois? ( Salons, guest…)
Dans mon antre, dans mon antre et dans mon antre! Je ne tatoue pas en dehors de mon salon, c’est mon côté casanier. J’aime bien avoir toutes mes petites affaires à portée de main et quand je me déplace en convention c’est pour me prendre une grosse claque dans la gueule en admirant des tatoueurs qui me font dire aujourd’hui encore que c’est un art magique.
Merci beaucoup et à bientôt !

Olivier nous a transmis quelques unes de ses réalisations. Je vous invite à aller visiter sa page Facebook, ou Instagram pour en voir d’autres !

2 commentaires

  1. Étant un client depuis quelques années , je ne peux que le recommander , j’y ai toujours vu des tatouages superbement bien réalisés et d’une qualité bien supérieure à ce que l’on peut voir dans certains salons sur genève … pour les tarifs , il est vers le haut du panier mais le résultat en vaut vraiment le coup!

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.