Li Wenliang, le médecin chinois qui a tenté de prévenir le monde sur le coronavirus avait été arrêté par les autorités chinoises pour avoir lancé cette alerte, fin décembre.

Avec sept autres personnes, il avait été convoqué par la police, qui l’avait accusé de propager des rumeurs. Il fait désormais figure de héros national, face à des responsables locaux accusés d’avoir caché les débuts de l’épidémie.

Après l’annonce de sa mort vendredi, la colère gronde dans le pays.

 

 

Lire l’article franceinfo qui lui est consacré : Chine, médecin lanceur d’alerte décédé