C’est un constat qui donne le bourdon…

Les populations de cet insecte en Europe et en Amérique du Nord ont fortement décliné, à cause notamment de la hausse des températures due au changement climatique et certaines espèces pourraient même disparaître, selon une étude de chercheurs canadiens publiée dans Science, le 7 février.

« Si le déclin se poursuit à ce rythme, nombre de ces espèces pourraient s’éteindre pour toujours d’ici quelques décennies, » estime l’auteur principal de l’étude, Peter Soroye, de l’université d’Ottawa.

 

 

Lire l’intégralité de l’article franceinfo : Changement climatique bourdons