L’Union européenne serait-elle mise à mal, après le départ du Royaume Uni ? Cette sortie de l’UE va-t-elle donner des envies d’envol à d’autres pays membres ?

Ainsi, certains députés britanniques ont parié qu’ils ne seront pas les seuls à le faire. « Je prie pour que toutes les nations européennes retrouvent leur liberté », évoque l’un d’eux.

Les eurosceptiques ont le vent en poupe en Italie, en France ou en Hongrie. Les velléités de départ sont les plus fortes aux Pays-Bas.

Il faut rappeler qu’en 1957, 6 pays (l’Allemagne, la Belgique, la France, l’Italie, le Luxembourg et les Pays-Bas) fondent le CEE (Communauté économique européenne) et le CEEA (Communauté européenne de l’énergie atomique) qui sont à l’origine de l‘UE, telle que nous la connaissons aujourd’hui. Celle-ci a connu sept vagues d’adhésion de nouveaux pays, pour arriver à 28 pays, avant le Brexit…

 

 

 

Lire l’intégralité de l’article franceinfo : L’après Brexit : d’autres départs possibles de l’UE ?

et l’article de Toute l’Europe.EU : UE les élargissements au fil des années