Une équipe de France 2 aux Etats-Unis a constaté, dans les rayons des supermarchés, la vente de blancs de poulet présentant d’étranges lignes blanches. Après le déballage, surprise : certains de ces filets se désagrègent entièrement.

Pourquoi ? « La fibre musculaire est cassée et ça donne une texture qui ressemble aux spaghettis. Les poulets grossissent tellement et tellement vite que leur corps ne fournit pas assez d’oxygène et de nutriments à la fibre musculaire, qui se dégrade et devient filandreuse » explique Rachel Dreskin, directrice de la branche américaine de l’association de défense des animaux d’élevage Compassion in World Farming (CIWF)

En près de soixante ans, le poids des poulets américains a été multiplié par quatre, tandis que la durée d’élevage a presque été divisée par deux…

Et comme la France aime assez copier son « ami américain », on est mal !

 

 

Lire l’intégralité de l’article franceinfo :  viande spaghetti