COP25 : comme un goût d’inachevé


La COP25 ne restera sans doute pas dans les annales. Un accord a minima a été adopté en séance publique, dimanche 15 décembre, mais aucun terrain d’entente n’a été trouvé sur les points essentiels permettant de répondre à l’urgence climatique. Les discussions ont par exemple échoué sur le thème des règles des marchés carbone internationaux, dernier volet du manuel d’utilisation de l’accord de Paris de 2015.

Quatre ans après l’accord de Paris, la réunion de Madrid faisait figure de test de la volonté des Etats de répondre collectivement aux mises en garde des scientifiques, qui préviennent que la hausse des températures atteindra bientôt un point de non retour si les émissions carbone ne diminuent pas de manière drastique.

Et les divisions portent sur des sujets majeurs…

 

 

Lire l’intégralité de l’article franceinfo : COP25 15 déc 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.