En dormant, le poulpe change de couleur.


Pour son gardien, aucun doute : Heidi rêve.

De quoi ? Les marqueurs colorimétriques laissent à penser que la pieuvre pourrait revivre une scène de chasse d’un crabe, dont la traque nécessite tous les atours de son camouflage pour endormir sa vigilance.

Est-ce possible ? Les images inédites de cette sieste agitée d’un céphalopode n’ont pas manqué de faire réagir la communauté scientifique.

Curieux non ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.