Le lundi 5 août, Jean-Mathieu Michel avait demandé aux deux ouvriers de recharger leurs gravats, déposés illégalement. Il a ensuite été percuté par le camion. Les deux hommes ont été placés en garde à vue, celle du conducteur a été prolongée, celle du passager levée.

La piste accidentelle est privilégiée par les enquêteurs.

Vive émotion dans le département…

Les drapeaux étaient en berne, mardi 6 août, dans 153 communes du Var pour rendre hommage à Jean-Mathieu Michel, à la demande du président de l’Association des maires du Var, Jean-Pierre Véran qui s’est dit « effondré » par ce décès, rapporte France Bleu. « La République est en deuil. Mourir dans l’exercice de ses fonctions, c’est inacceptable, a-t-il rajouté. Notre ami ‘Jeannot’ Michel, était un homme dynamique, compétent, et qui avait une force de caractère extraordinaire et une volonté farouche. »

 

 

Lire l’intégralité des articles franceinfo : maire de Signes