Japon : embryons hybrides humains-animaux…


L’objectif serait, à terme, de permettre le développement d’organes humains et de faire face à la demande de greffes.

Séisme dans le monde de la bioéthique ! Le Japon a donné, mercredi 30 juillet, son feu vert à un chercheur pour créer des embryons chimères humains-animaux, rapporte la revue scientifique Nature.

C’est la première fois qu’un scientifique bénéficie du soutien d’un gouvernement pour ce type d’expérience. Depuis mars 2019, le Japon autorise la création d’embryons hybrides à condition qu’ils soient détruits sous quatorze jours. Les autorités estimaient que, passé ce délai, le risque de confusion homme-animal poserait des problèmes éthiques. Les recherches dans ce domaine étaient donc cantonnées à l’expérimentation.

 

 

Lire l’intégralité de l’article franceinfo : Japon : embryons hybrides humains-animaux

également l’article (en anglais) : journal Nature

et pour rappel : Chine : singes transgéniques

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.