Etre payé sans travailler, à ne rien faire donc, c’est sans doute le rêve de beaucoup de salariés. Mais pour le maire de Pérols, près de Montpellier, c’est un cauchemar !

La commune héraultaise est contrainte de payer un fonctionnaire car il n’a toujours pas reçu de nouvelle affectation. Incroyable !

L’exaspération du maire de la commune est à son comble. Depuis 12 ans, la ville paye 75% du salaire d’un fonctionnaire territorial qui ne travaille plus. Il a quitté son poste après un désaccord avec la municipalité précédente.

Aujourd’hui, cet agent est rattaché au centre de gestion de la fonction publique. La loi qui prévoit le maintien du salaire des personnels, en recherche d’affectation, est dans ce cas simplement appliquée.

Une situation légale mais jugée ubuesque et inadmissible en période de crise budgétaire par le maire de Pérols.

 

Et, à priori, ce ne serait pas un cas isolé sur tout le territoire français…

 

 

Lire l’intégralité de l’article franceinfo : Employé fantôme à Pérols