Un conducteur de train estimant avoir dépassé son temps de travail s’est tout simplement arrêté en plein trajet.

Les faits, pour le moins insolite, se sont déroulés jeudi 4 juillet en gare de Libourne (Gironde).

A bord du train de fret se trouvaient des blindés de l’armée, appartenant au 31e régiment du génie de Castelsarrasin (Tarn-et-Garonne), qui doivent participer au défilé du 14 juillet.

La destination finale du train :
Paris. Mais le voyage fut plus long que prévu…
Et pour cause : estimant donc avoir assez travaillé pour la journée, le conducteur a abandonné son train.

Celui-ci n’a semble-t-il pas apprécié un changement d’itinéraire : l’arrêt en garde de Libourne n’était en effet pas prévu.

Le train de fret devait passer la nuit, gardé, à la gare de triage d’Hourcade à Bègles, avant de reprendre sa route pour la région parisienne.