Agriculteurs en colère : libre-échange entre l’UE et le Mercosur


Concurrence déloyale ? « Un fossé entre ce qui est demandé aux agriculteurs européens et ce qui est toléré des producteurs du Mercosur. »

Pour obtenir un compromis, le Mercosur (Brésil, Argentine, Paraguay, Uruguay) a fait de larges concessions sur l’industrie et l’Union européenne sur l’agriculture. Pour entrer en vigueur, le texte devra encore être ratifié par chaque Etat de l’Union européenne.

« Un moment historique », s’émerveille le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker. « Un mensonge, une tromperie pour les consommateurs », s’indigne la FNSEA, le premier syndicat d’agriculteurs français.

Vendredi 28 juin, l’Union européenne et les pays sud-américains, rassemblés dans le marché commun du Mercosur, ont annoncé avoir conclu un projet d’accord commercial, au terme de près de vingt ans de négociations.

 

 

 

Lire l’intégralité de l’article franceinfo : UE Mercosur libre-échange

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.