Italie : la capitaine du Sea-Watch arrêtée


Cette Allemande de 31 ans, aux commandes du navire battant pavillon néerlandais, avait forcé le blocus des eaux territoriales italiennes imposé par le ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini (extrême droite.)

Le navire a accosté de force dans la nuit de vendredi à samedi 29 juin, dans le port de Lampedusa, afin de faire débarquer 40 migrants bloqués à bord depuis 17 jours et sa jeune capitaine Carola Rackete, a été arrêtée. Le parquet d’Agrigente (Sicile) avait ouvert une enquête jeudi contre elle pour aide à l’immigration clandestine et non-respect de l’ordre d’un navire militaire italien de ne pas pénétrer dans les eaux territoriales italiennes.

« Nous attendons encore et toujours une solution qui ne se dessine malheureusement pas. C’est pourquoi j’ai maintenant moi-même décidé d’accoster dans le port », a-t-elle déclaré dans une vidéo relayée par Sea-Watch sur les réseaux sociaux.

Lu dans Ouest France : suite à l’évacuation de deux jeunes migrants, un de 19 ans souffrant de fortes douleurs et son petit frère, cinq députés de gauche avaient passé la nuit sur le pont en signe de solidarité. Il restait 40 migrants à bord. « Nous resterons à bord jusqu’à ce que tous les migrants soient à terre » a annoncé Graziano Delrio, qui a été le ministre de tutelle des garde-côtes italiens de 2015 à 2018. 

 

 

 

Lire l’intégralité de l’article franceinfo : Italie arrestation du capitaine du Sea-Watch

et l’article de Ouest France : Italie évacuation de 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.