Une trentaine de monnaies en or et en argent, dont certaines « rarissimes », avaient été cachées par leur propriétaire à la fin du XVe siècle, sous une maison cossue du centre-ville.

Ces pièces provenant de plusieurs pays d’Europe viennent d’être retrouvées. Les archéologues dijonnais de l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) ont fait cette découverte en janvier dernier, en plein cœur de la capitale bourguignonne, à deux pas de l’ancienne abbaye Saint Bénigne, à l’occasion d’un diagnostic archéologique réalisé avant la construction d’un immeuble.

 

Lire l’intégralité de l’article franceinfo : Dijon monnaies rarissimes