A l’ONU, le cri d’alarme d’Alec Baldwin face au sort des peuples indigènes…


En pleine session de l’instance permanente des Nations unies, l’acteur Alec Baldwin appelle à préserver les connaissances traditionnelles de ces peuples et à les prendre en compte pour s’adapter au réchauffement climatique.

Ils sont peu nombreux mais sont très actifs pour préserver la planète. Si les peuples autochtones ne représentent que 6% de la population mondiale, on estime qu’ils seraient aujourd’hui garants de près de 80% de la biodiversité mondiale. Un chiffre qui a marqué l’ouverture, lundi 22 avril, de la 18e session de l’instance permanente des Nations Unies sur les questions autochtones.

 

Lire l’intégralité de l’article franceinfo : peuples indigènes en danger (Alec Baldwin)

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.