L’ONU et la position des Etats-Unis sur les violences sexuelles


« Nous sommes consternés… »

La France, par la voix de son ambassadeur à l’ONU, a dit tout le mal qu’elle pensait de la position des Etats-Unis, mardi 23 avril, au moment de se prononcer sur une résolution censée intensifier la lutte contre les violences sexuelles faites aux femmes lors des conflits. « Nous déplorons que des menaces de veto aient été agitées par des membres permanents de ce Conseil pour contester 25 ans d’acquis en faveur des droits des femmes dans des situations de conflits armés », a lâché François Delattre.

Après l’amputation de nombreuses mentions à la demande des Etats-Unis, de la Russie et de la Chine, la résolution a fini par être adoptée par 13 voix et deux abstentions (celles de Moscou et Pékin). La création d’un « mécanisme » facilitant la poursuite en justice des auteurs de violences sexuelles a aussi été rejetée par Washington, Moscou et Pékin. 

La « journée internationale pour l’élimination de la violence sexuelle en temps de conflits » a lieu le 19 juin.

Lire l’intégralité de l’article franceinfo : Violences sexuelles en temps de conflits

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.