Le glacier de tête Rousse est de nouveau inquiétant.


Le glacier de Tête Rousse, dans le massif du Mont-Blanc (Haute-Savoie) refait parler de lui.

En 2010, la découverte d’une gigantesque poche d’eau sous la glace, à 3200 mètres d’altitude, avait obligé à lancer une titanesque opération de pompage.

Depuis, le site est placé sous haute surveillance. Or, de nouvelles mesures viennent de révéler la présence de deux nouvelles poches d’eau. L’une aurait un volume de 20 à 25 000 mètres cubes, l’autre de près de 15 000.

C’est certes moins que les 65 000 mètres cubes de 2010. Mais c’est suffisant pour réveiller de vieilles inquiétudes. « Nous allons mener de nouvelles études », a indiqué le maire de Saint-Gervais, dont la commune se trouve directement en-dessous du glacier.

Extrait du Dauphiné.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.