Sénégal : Dakar étouffe sous la pollution atmosphérique et les encombrements


Depuis le début de 2019, plusieurs alertes rouges à la pollution de l’air ont été lancées dans la capitale du Sénégal. A tel point que celle-ci est « la deuxième ville la plus polluée au monde », selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Parmi les causes de cette pollution, l’intense circulation automobile.

La capitale sénégalaise est polluée. Très polluée. Elle est ainsi devenue « un cauchemar pour les asthmatiques qui doivent se confiner et prendre des traitements afin de pouvoir respirer correctement », rapportait RFI début mars. La gravité du phénomène est reconnue au niveau international puisqu’en 2018, l’OMS classait Dakar comme « la deuxième ville la plus polluée au monde ». Celle-ci affiche ainsi un taux moyen de particules fines de 146 microgrammes par m³. Soit plus de sept fois plus que les recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé.

 

Lire l’intégralité de l’article franceinfo : Sénégal Dakar pollution

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.