Lors d’un comité central d’entreprise (CCE), la direction a détaillé les suppressions de postes prévues dans la bijouterie, le rayon multimédia, l’arrière-caisse, le service de la paie ou encore l’encadrement, selon les syndicats CGT et CFDT.

Le groupe négocie avec les organisations syndicales un accord de rupture conventionnelle collective (RCC) pour accompagner ces suppressions de postes.

1200 postes seraient concernés !

#Carrefour #emploi