Dans le tunnel du Mont-Blanc, le 24 mars 1999, l’accident d’un camion provoque un incendie. 39 personnes sont tuées. Face aux fumées, aux flammes et à la température qui atteint jusqu’à 1 000 degrés Celsius, les pompiers mettent plusieurs jours à maîtriser le feu. Après le drame, le constat des enquêteurs est accablant.

Conçu dans les années 60 pour relier Chamonix à Courmayeur, le tunnel du Mont-Blanc possède un système de ventilation des fumées insuffisant, pas de galerie parallèle pour les pompiers et des équipes de secours pas assez nombreuses et mal formées.

A la suite de l’incendie du tunnel du Mont-Blanc, l’Etat entreprend d’inspecter tous les tunnels de France de plus de 300 mètres. Les normes de sécurité sont revues. Dans la foulée, une directive européenne enjoint à tous les pays membres de sécuriser leurs tunnels.

 

Lire l’intégralité de l’article Le Monde : Tunnel du Mont-Blanc 20 ans après