Privatisation des Aéroports de Paris


Le gouvernement obtient l’accord des députés. Ces derniers ont adopté en nouvelle lecture l’article 49 du projet de loi Pacte, jeudi soir. Il prévoit de supprimer l’obligation pour l’Etat de détenir la majorité du capital d’ADP.

Quarante-deux voix pour, 17 contre. Après environ neuf heures de débats, les députés ont adopté, jeudi 13 mars dans la soirée, l’article 49 du projet de loi Pacte qui prévoit de supprimer l’obligation pour l’Etat de détenir la majorité du capital d’ADP. Cela n’a pas été simple, entre des interventions en chaîne, des rappels au règlement à répétition et des suspensions de séance…

Communistes et Insoumis ont demandé s’il s’agissait d’un « cadeau à Vinci », en contre-partie de l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, dont le groupe devait être le concessionnaire. Du côté des Républicains, Robin Reda a aussi évoqué « un capitalisme de connivence ».

 

Lire l’intégralité de l’article franceinfo : Privatisation aéroports de Paris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.