Huawei achève la 8ème symphonie de Schubert.


La très célèbre non-achevée 8ème symphonie de Schubert est passée entre les mains de Huawei et de son intelligence artificielle pour en imaginer la suite.

A ce jour on ne sait pas pourquoi Schubert ne l’avais pas terminé, trop fatiguée par la maladie, ou déjà en train d’écrire ses prochaines mélodies ?

En tout cas Huawei et son intelligence artificielle ont travaillé afin de finir cette symphonie.

C’est le compositeur Lucas Cantor qui a été choisi pour créer une partition d’orchestre à partir de la mélodie. Il a d’ailleurs explicité son rôle sur le projet : « Mon rôle était d’exploiter les bonnes idées de l’intelligence artificielle et de combler les manques pour permettre à la production finale d’être jouée par un orchestre symphonique. Le résultat de cette collaboration avec l’intelligence artificielle démontre que la technologie offre des possibilités incroyables et peut avoir un impact majeur et positif sur la culture moderne ». Le tout était de créer une suite qui reste dans le ton de la partition écrite il y a près de 200 ans, il ne s’agissait en aucun cas de trahir l’œuvre de Schubert.

La vidéo ci-dessous :

 

#Huawei #Schubert

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.